Recyclages apocalyptiques : Vers un héroïsme de la consciencedans Dogville de Lars von Trier

Florence BÖGELEIN


Abstract:

Cet article propose d’examiner le flm Dogville du réalisateur danois Lars von Trier (sélectionnée au festival de Cannes en 2003) sous l’aspect du scénario qui se veut, de prime abord, recyclé. Dans l’Amérique des années Trente, Grace (Nicole Kidman), une jeune et belle femme, pourchassée par des gangsters est recueillie par Tom (Paul Bettany), un jeune et bel homme, von Trier donne à voir un flm désarmant par sa construction, jusqu’à réaliser une épopée moderne, ayant adapté les diverses anamorphoses de la représentation : non seulement cinématographiques mais aussi théâtrales et romanesques. Répétitions, allusions explicites, clin d\'œil entendu, clichés littéraires appuyés ou poncifs : c’est bien le domaine de l\'intertextualité qui forme la trame de cette intrigue.

Keywords: Dogville, Lars von Trier, Antonin Artaud, recyclages, adaptations, cinéma et mythes, utopie et théâtre, cruauté sociale, manipulation des spectateurs, responsabilité

Download