Cinéma et psychologie cognitive : le « tournant corporel » des études audiovisuelles

Laurent JULLIER


Abstract:

Les livres et les articles qui se proposent d’appliquer une approche «cognitiviste» au cinéma semblent constituer dans le champ académique mondial un territoire autonome un peu ghettoïsé. Au contraire de son adversaire historique la psychanalyse, la psychologie (cognitive ou non, d’ailleurs) n’est jamais empruntée par d’autres discipline en tant qu’élément complémentaire à leur propre démarche. Tout se passe comme si c’était une discipline fermée, à pratiquer surtout en laboratoire ... Il s’agira ici de prendre le contrepied de cette opinion, et de prouver que nombre d’outils cognitivistes servent, au même titre que l’histoire, l’esthétique, les études culturelles, la sociologie, etc., à se livrer à l’exercice le plus basique et le plus fondamental des Etudes cinématographiques : l’analyse de films. Divers exemples seront pris dans divers genres.

Keywords: Histoire du cinéma, esthétique, émotion, cognition, analyse du film

DOI: 10.24193/ekphrasis.20.2

Download